Aller au contenu principal

Histoire illustrée du canton de Potton

Les Loyalistes, premiers colons du canton de Potton

Site de la résidence Hendrick Ruiter



À part la présence de quelques Abénakis ainsi que d'explorateurs et de chasseurs occasionnels, la région qu'on appelle aujourd'hui les Cantons-de-l'Est demeure inhabitée jusqu'aux environs de 1790. À l'issue de la révolution américaine,les treize colonies britanniques acquièrent leur indépendance. Or, nombre de leurs habitants, demeurés fidèles à la couronne d'Angleterre, sont pourchassés et persécutés et s'enfuient au Canada.

Le capitaine Hendrick Ruiter, d'origine hollandaise, est l'un de ces Loyalistes. En 1796, en reconnaissance de ses loyaux services, la couronne britannique lui octroie 960 hectares de terre dans le canton de Potton, qui sera créé officiellement en 1797, en même temps que les autres cantons de la région, par la proclamation du gouverneur Clarke. Il s'établit à West Potton, qui deviendra plus tard Dunkin; là, du côté sud de la route 105A, une marque indique l'endroit où, à l'âge de 50 ans, il bâtit sa première cabane, près du ruisseau qui porte maintenant son nom.

Pierre tombale de H. Ruiter


Le capitaine Ruiter construit ensuite les premiers moulins de Potton et établit le cimetière Ruiter, où il est enterré à sa mort en 1819, à l'âge de 80 ans.

Parmi les autres colons bien connus venus d'outre-frontière, mentionnons Samuel Perkins, Moses Elkins et Abel Skinner. Le recensement de 1796 de Potton dénombre environ 300 habitants établis sur un vaste territoire qui s'étend de Highwater, au sud, à Yale Perkins et Knowlton Landing, au nord, et à Dunkin, à l'ouest.

Joe Ruiter, arrière-petit-fils de H. Ruiter
circa 1906

Identification de la tombe de H. Ruiter

Place Manson, circa 1910


En 1803, Joseph Chandler et John Lewis acquièrent une parcelle de terre d'Abraham Ruiter, fils d'Hendrick et construisent une scierie alimentée en énergie par la rivière Missisquoi, ce qui marque la fondation du village de Mansonville. Robert Manson achète la scierie en 1811; il crée ensuite d'autres entreprises avec ses fils et donne son nom au village.

Vers 1850, William Manson fait don d'un terrain destiné à un usage public; il s'agit de l'actuelle place Manson, située au coeur du village.

David Manson


David Manson, personnage public marquant, devient maire de Mansonville en 1875, puis député conservateur et membre fondateur de la loge maçonnique de l'endroit. Il construit la maison Manson en 1875.

Les Boright, en particulier Nelson et Sheldon, représentent une autre importante famille de pionniers. Sheldon Boright, maire de Mansonville de 1896 à 1900, aurait construit le barrage de l'étang Fullerton en 1911.

La Municipalité du Canton de Potton est incorporée le 1er juillet 1855; environ 155 personnes vivent alors dans le village.

Maison Manson, circa 2007
Résidence patrimoniale, 283 rue Principale

Maison Manson, circa 1950