Aller au contenu principal

Expo 2016 | Les ponts couverts des Cantons-de-l'Est


William Howe, du Massachusetts, conçoit également un type de ferme qui sera largement adopté pour les ponts couverts. Il comporte des poutres en diagonale et des tiges verticales de fer ou d’acier qui peuvent être retendues si le pont commence à fléchir. En 1840, il prend un brevet pour son concept, puis fait encore breveter des améliorations en 1850.

En combinant métal et bois, le type de ferme Howe assure une résistance remarquable aux longues travées et représente un important précurseur de la ferme moderne tout en acier. Comme elle dispense d’encocher et de cheviller le bois, elle est plus simple à édifier. De fait, elle peut même être construite à partir de pièces préfabriquées, expédiées par train.

William Howe of Massachusetts also designed a truss that was widely adopted for covered bridges. It featured diagonal timbers with vertical tension rods of iron or steel that could be tightened if the bridge started to sag. He patented his design in 1840, and then he extended the patent in 1850 with additional improvements.

In combining metal and wood, the Howe truss produced remarkable strength over long spans and was an important precursor to the modern all-steel truss. In eliminating the need for notching and pegging timbers, it was even simpler to construct than other trusses. Indeed, it could be built of prefabricated parts shipped by rail.

Ferme innovant de William Howe

L’historien américain spécialiste des ponts, Eric DeLony, affirme que c’est avec le type de ferme innovant de William Howe (en haut) que la conception des ponts en bois s’est le plus approchée de la perfection.

 

American bridge historian Eric DeLony characterized William Howe’s innovative truss design (above) as “the closest that wooden-bridge design ever came to perfection.”


Au moins une vingtaine de ponts couverts du type Howe ont été construits au Québec. Seuls deux d’entre eux ont survécu : celui de Des Rivières, à Notre-Dame-de-Stanbridge, qui a été classifié comme un immeuble patrimonial par le gouvernement du Québec en 2015, et celui de Monaghan, à Stanbridge-East, qui a été reconstruit au Village Québécois d’Antan à Drummondville en 1983.
At least twenty covered bridges were built with Howe trusses in Quebec. Only two have survived: the Des Rivières Bridge at Notre-Dame-de-Stanbridge that was classified by the Quebec government as a heritage building in 2015, and the Monaghan Bridge at Stanbridge East that was reconstructed at the Village Québécois d’Antan in Drummondville in 1983.

Pont Des Rivières

Le pont Des Rivières sur la rivière aux Brochets à Notre-Dame-de-Stanbridge (Comté de Missisquoi) date de 1884 et est toujours en service.

The 1884 Des Rivières Bridge over the Pike River in Notre-Dame-de-Stanbridge (Missisquoi County) is still in service.

Pont Monaghan

Les visiteurs empruntent le pont Monaghan durant leur promenade au Village Québécois d’Antan, à Drummondville.

The Monaghan Bridge serves visitors as they walk around the Village Québécois d’Antan in Drummondville.